lesoirimmo

Bureau, mon beau bureau, quel sera le plus attirant?

Proximus a annoncé qu’il allait quitter une de ses deux tours du quartier Nord, réduction des espaces de travail oblige...
Proximus a annoncé qu’il allait quitter une de ses deux tours du quartier Nord, réduction des espaces de travail oblige... - hatim kaghat.

Sujet sensible s’il en est, l’avenir du bureau à Bruxelles et ailleurs n’en est pas moins un thème incontournable. Le covid a porté aux nues le télétravail et même s’il est encore trop tôt pour savoir quelle forme il prendra après la pandémie, il aura une influence sur les espaces de bureaux disponibles. Si l’employé travaille de chez lui, pourquoi lui réserver encore un bureau ?

Le premier grand acteur à avoir annoncé un changement radical est Proximus. L’opérateur de téléphonie va se séparer de l’une de ses deux tours du quartier Nord : 50.000 m2 d’espaces vides vont se retrouver sur le marché. Gros consommateur de bureaux, la Commission européenne envisage elle aussi des réductions d’espaces. On parle ici d’une compression de 800.000 à 900.000 m2 étalée sur dix ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct