lesoirimmo

Union européenne: après l’entrée biélorusse, la Russie de Poutine en plat de résistance

Josep Borrell, chef de la diplomatie de l’UE, et la Commission ont été invités «à présenter un rapport avec des options stratégiques sur les relations entre l'UE et la Russie», en vue du sommet des 24 et 25 juin.
Josep Borrell, chef de la diplomatie de l’UE, et la Commission ont été invités «à présenter un rapport avec des options stratégiques sur les relations entre l'UE et la Russie», en vue du sommet des 24 et 25 juin. - Reuters

Le détournement cauchemardesque sur Minsk du vol Ryanair Athènes-Vilnius n’aura pas longtemps hanté les nuits des dirigeants européens : les Vingt-Sept ont réussi l’exploit (à l’aune de certains débats européens) de rapidement s’entendre à l’unisson sur une riposte ferme contre le régime du dictateur au pouvoir en Biélorussie. En deux heures, lundi soir, le dossier était plié, avant même d’avoir pu faire la lumière sur tous les aspects de cette affaire. Notamment, comme l’a dit mardi la chancelière allemande Merkel, sur les « soupçons », émis par certains, d’une quelconque implication de la Russie dans l’incident : « Nous n’avons pas d’informations claires ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct