lesoirimmo

Israël: «Les gens se sentent perdus dans ce pays»

Uri Jeremias a perdu son restaurant et son hôtel.
Uri Jeremias a perdu son restaurant et son hôtel. - Christine Kensche

Une chaise sous un parasol, voilà à quoi ressemble maintenant le bureau d’Uri Jeremias. Devant lui, la mer, derrière lui, les ruines de l’œuvre de sa vie. Le restaurant de poissons Uri Buri et son propriétaire sont une institution à Acre, ancienne ville des Croisés. Alors qu’Uri Jeremias assure l’intendance à l’ombre et reçoit des agents d’assurances, des policiers et des artisans, des passants le saluent depuis la promenade. « Que tout aille bien pour toi ! » La scène pourrait sembler paisible si les murs de son restaurant n’étaient pas souillés et les fenêtres brisées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct