lesoirimmo

Mon assiette: comment remettre la soupe aux orties au goût du jour

Préférez consommer les orties en cette période de printemps, lorsqu’elles atteignent 10 à 15 cm de hauteur. Cueillies jeunes, ses feuilles n’en seront que plus agréables et tendres en bouche.
Préférez consommer les orties en cette période de printemps, lorsqu’elles atteignent 10 à 15 cm de hauteur. Cueillies jeunes, ses feuilles n’en seront que plus agréables et tendres en bouche. - Roger Milutin.

Pour beaucoup, elle n’est qu’un vague souvenir d’enfance, une mauvaise herbe à laquelle on se piquait si d’aventure on s’y frottait en balade ou au jardin. Mais au-delà des piqûres et de l’odeur du vinaigre blanc qui les soulageait, on oublie souvent que l’ortie est l’une des plantes les plus complètes sur le plan alimentaire. Riche en fer, en antioxydants et en vitamine C, cette plante urticante renferme également sous son duvet huit fois plus de protéines que le soja. En résumé, son seul défaut se limite aux irritations cutanées et aux démangeaisons qu’elle provoque. Un problème dont on se débarrasse aisément en appliquant quelques conseils avisés. « Les plus hardis s’en sortiront sans une piqûre en la cueillant dans le sens du poil. Pour les autres, de simples gants de cuisine ou de jardinage suffisent à solutionner le problème. Une fois arrachée, puis lavée à grande eau, hachée ou mixée, l’ortie devient inoffensive. Le fait de la malmener brise les petites ampoules présentes sur sa surface, responsables de la réaction urticante.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct