lesoirimmo

Georg Baselitz: «L’art est une tentative d’échapper à la peur»

Georg Baselitz au Palazzo Grimani, à Venise, où une exposition de ses oeuvres a débuté le 18 mai dernier.
Georg Baselitz au Palazzo Grimani, à Venise, où une exposition de ses oeuvres a débuté le 18 mai dernier. - Andrea Merola/Belga

Aucune visite chez Georg Baselitz ne se ressemble. Même à 83 ans, ce peintre allemand mondialement connu continue de multiplier les séries de tableaux, invente de nouvelles solutions formelles pour des thèmes actuels et plus anciens – même au risque de se mettre à nu. Celui qui baisse son pantalon, a-t-il déclaré au cours d’une visite précédente, ne doit pas masquer sa honte.

Une seule constante demeure. A midi pile, Baselitz parcourt les quelques mètres qui séparent son atelier de sa maison surplombant le lac Ammersee, une demeure conçue par Herzog & de Meuron. Pour lui, déjeuner avec des invités signifie déguster un verre de Riesling avec du boudin blanc, du rôti en croûte et, si vous avez vraiment de la chance, une tarte préparée par sa femme Elke.

Si je vous avais dit il y a dix ans qu’en 2021, vous colleriez des bas féminins sur vos toiles…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct