lesoirimmo

Une famille de Gaza décimée porte plainte contre Israël à La Haye

Le 25 mai dernier, des Palestiniens participaient à une veillée pour condamner les bombardements israéliens à Gaza. Sur l’image, les ruines des bâtiments dans lesquels se trouvaient les membres de la famille al-Tanani.
Le 25 mai dernier, des Palestiniens participaient à une veillée pour condamner les bombardements israéliens à Gaza. Sur l’image, les ruines des bâtiments dans lesquels se trouvaient les membres de la famille al-Tanani. - Photo News.

Il fallait s’y attendre : certains des événements qui se sont déroulés entre le 5 et le 20 mai à Jérusalem, en Israël et surtout à Gaza se retrouvent déjà sur le bureau de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye. Après une première plainte pour crime de guerre émanant du propriétaire gazaoui de l’immeuble abritant les locaux de médias internationaux détruits par des bombes israéliennes le 15 mai (Reporters sans frontières a également déposé plainte), une famille des victimes d’un autre bombardement spécifique, le 13 mai cette fois, à Sheikh Zayed (nord de Gaza) vient de transmettre une plainte à La Haye par l’entremise de ses trois représentants légaux, les avocats belges Georges-Henri Beauthier et Julie Goffin, ainsi que le Jordanien Khaled al-Shouli.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct