lesoirimmo

Valérie Glatigny: «Nous souhaitons donner des perspectives à la jeunesse»

La ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny est aussi ministre de la Jeunesse.
La ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny est aussi ministre de la Jeunesse. - HATIM KAGHAT.

La jeunesse trinque depuis le début de la crise sanitaire. Privés de contacts sociaux, les jeunes dépérissent. L’appel de l’été et des beaux jours qui pointent le bout de leur nez renforcent leur envie de se retrouver en meute. Un besoin presque vital même, dont la ministre Valérie Glatigny (MR) dit avoir bien conscience. Avant tout connue pour sa casquette de ministre de l’Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles, elle l’est un peu moins pour sa fonction de ministre de la Jeunesse. Et pourtant, elle est à la tête de plusieurs centaines d’organisations de jeunesse, maisons et centres de jeunes dans le paysage wallon et bruxellois. « Les jeunes ont le goût des autres. Or, la société a été fortement fragmentée en temps de covid : les jeunes contre les plus âgés, les vaccinés contre les hésitants. Nous souhaitons leur donner la possibilité de retisser du lien en débloquant des moyens financiers. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct