lesoirimmo

Bruxelles a servi de base arrière aux «coronasceptiques» d’Europe ce samedi

Assistera-ton au Bois de la Cambre à des scènes de violence similaires à celle du 1er avril et du 1er mai?
Assistera-ton au Bois de la Cambre à des scènes de violence similaires à celle du 1er avril et du 1er mai? - Mathieu Golinvaux.

Il fait beau ce samedi et les meubles des terrasses sont sans nul doute de sortie. Les manifestants aussi. Outre un rassemblement pour le peuple ouïghour, un autre lié aux événements de Biélorussie ou une parade à vélo pour la Palestine, la capitale belge a accueilli plusieurs mobilisations de plus grande ampleur ce samedi.

La plateforme « La Santé en Lutte », avait notamment annoncé de longue date un rassemblement statique au pied du mont des Arts. Une redite de celui organisé en septembre dernier, au même endroit. Objectif : réclamer un refinancement et une revalorisation de notre système de santé. Le rassemblement, a-t-on appris auprès du cabinet du bourgmestre de Bruxelles Philippe Close (PS), est bien autorisé. Comme en septembre, une disposition a été prise pour faire entrer la foule attendue dans le cadre circonscrit par le carcan sanitaire actuel. « On nous demande de faire plusieurs blocs de 50 personnes » expose Karim Brikci, l’un des coorganisateurs de l’événement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct