lesoirimmo

La chronique «Détours wallons»: Abîye, Walonîye! (*)

Répétition d’une pièce de théâtre dans le cadre d’un atelier de Wallon, dans une école de Blégny.
Répétition d’une pièce de théâtre dans le cadre d’un atelier de Wallon, dans une école de Blégny. - Michel Tonneau

Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas ! Dans le plan de relance présenté il y a quelques jours à peine, le gouvernement wallon du Montois Elio Di Rupo, du Luxembourgeois Willy Borsus et du Liégeois Philippe Henry met l’accent sur l’enseignement des langues et fait de l’apprentissage du néerlandais une priorité en matière de formation. Par contre, pas une ligne, pas une priorité, pas une mesure pour favoriser l’usage et la connaissance des patois chers à nos grands-parents. Rien ! « Rin ! », qu’on vous dit.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct