lesoirimmo

Fin de la gratuité illimitée: sur quel cloud stocker ses photos?

Si on veut protéger tous ses clichés en cas de perte, de vol, voire de destruction de son smartphone, il y a forcément un moment où il faudra passer à la caisse.
Si on veut protéger tous ses clichés en cas de perte, de vol, voire de destruction de son smartphone, il y a forcément un moment où il faudra passer à la caisse. - REUTERS.

Google a sifflé la fin de la récré en novembre dernier en annonçant la fin de son service de stockage de photos illimité et gratuit. A compter de ce mardi, Google Photos restera gratuit jusqu’à 15 Go. Au-delà, le client devra mettre la main au portefeuille pour acheter de l’espace de stockage supplémentaire.

Aujourd’hui, il n’existe donc plus d’espace de cloud gratuit et illimité sur lequel stocker ses photos. Si on veut protéger tous ses clichés en cas de perte, de vol, voire de destruction de son smartphone, il y a forcément un moment où il faudra passer à la caisse.

Le moment où cela arrivera dépend de l’utilisation que l’on a du service. Si l’on a tendance à faire une dizaine de photos par jours et qu’on les synchronise toutes, la limite peut être rapidement atteinte. Google a mis en ligne un outil (https ://photos.google.com/storage) permettant d’estimer le temps que l’on mettra avant de dépasser les fameux 15Go.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct