lesoirimmo

Les livres du Soir: Gheur, Régniez... c’est du belge

Bernard Gheur.
Bernard Gheur. - Weyrich

Les orphelins de François

**

Bernard Gheur

Bernard Gheur n’a jamais parlé à François Truffaut. « Et pourtant, il est l’homme qui m’a le plus marqué », écrit-il dans un livre en forme d’exercice d’admiration, complété de souvenirs personnels et d’une enquête journalistique. Il a rencontré des témoins de la vie du cinéaste, en particulier Madeleine Morgenstern, son épouse pendant six ans, mère de ses deux filles aînées, accompagnatrice des derniers moments et continuatrice des Films du Carrosse. On s’attache aux détails intimes, aux images filmées par l’auteur en 1962 à Cannes (mal filmées, dit-il) : devant l’objectif de sa caméra, François Truffaut lui-même ! La correspondance qui s’installera plus tard entre les deux hommes est un modèle de complicité entre des sensibilités comparables. Tout donne envie de revenir aux livres de l’un, aux films de l’autre. Ils se répondent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct