lesoirimmo

Alibaba et Sûreté de l’État: fédéral et Régions n’arrivent pas à décider qui doit avoir le feu vert final

RTX8BCX1
reuters

La prochaine arrivée d’Alibaba à Liege Airport, via sa filiale Cainiao, avait déclenché début mai une réaction aussi franche que surprenante du ministre fédéral de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open VLD), qui avait relayé un avis de la sûreté de l’État y voyant un vrai risque. Principalement parce que les entreprises chinoises sont formellement obligées de collaborer avec les agences de renseignement de l’État chinois et leur donner accès à leurs implantations, y compris à l’étranger. La nouvelle implantation liégeoise du géant chinois de l’e-commerce pourrait ainsi servir théoriquement de pied à terre pour des espions chinois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct