lesoirimmo

Les banques ont les reins assez solides pour financer la reprise

Les banques ont les reins assez solides pour financer la reprise

Le crédit est l’oxygène de l’économie. Trop abondant, il conduit à la surchauffe. Mais s’il est trop rare, l’activité économique étouffe. L’enjeu, aujourd’hui, est qu’il soit suffisant pour financer le redémarrage attendu de l’économie – que les banques, en particulier, soient en bonne santé et disposent des moyens pour continuer d’octroyer des prêts aux entreprises viables et aux ménages solvables. Bonne nouvelle : c’est le cas dans notre pays, selon la Banque nationale, qui présentait ce lundi son rapport annuel sur la stabilité du secteur financier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct