lesoirimmo

Les cinémas font leur grand come-back avec plein de films

«Drunk», de Thomas Vinterberg.
«Drunk», de Thomas Vinterberg. - D.R.

Plus que neuf fois dormir avant le déconfinement des salles obscures. Enfin ! Plus qu’une lumière au bout du tunnel, une certitude : la réouverture des salles de cinéma le 9 juin, donc la possibilité de quitter son canapé, ses plateformes (et sa solitude) pour se faire une toile sur grand écran sans se priver de pop-corn si on le désire. Plus qu’un soupçon de liberté, donc. Chacun devrait y (re)trouver son plaisir avec une trentaine de films à l’affiche. Une cinquantaine d’ici fin juin. Pour exemple, les deux films dont tout le monde parle vu leur succès en France, à savoir Drunk et Adieu les cons, sortiront chacun sur une quarantaine de copies. The father, de Florian Zeller, Oscar du meilleur acteur pour Anthony Hopkins, prévu le 16 juin, sortira, lui, sur 59 copies.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct