lesoirimmo

Chacun fait, fait, fait, c’qu’il lui plaît, plaît, plaît…

Chacun fait, fait, fait, c’qu’il lui plaît, plaît, plaît…
PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP.

Cette chanson signée Chagrin d’Amour date des années 80 mais elle retrouve soudain des allures de tube pour cet été. L’heure est en effet à se faire plaisir avec les voyages, les amis, les parents, les terrasses, bientôt les cinémas, les théâtres, les restaurants, la plage… Mais pour ceux qui ont la mémoire qui flanche ou qui n’ont pas connu ce hit d’une certaine époque, le refrain mérite d’être cité entièrement car il prend alors une tournure de leçon de choses et de prémonition.

Il disait donc certes « Chacun fait fait fait, ce qu’il lui plaît, plaît, plaît », mais il se poursuivait par « L’précipice est au bout, L’précipice on s’en fout ». Voilà qui pourrait servir d’avertissement à l’usage de la liberté retrouvée par paliers et qui va encore s’accélérer à la fin de cette semaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct