lesoirimmo

Premier cas humain de grippe aviaire H10N3 en Chine, le risque d’épidémie est «extrêmement faible»

Premier cas humain de grippe aviaire H10N3 en Chine, le risque d’épidémie est «extrêmement faible»

La Chine a rapporté mardi un premier cas mondial chez l’être humain de grippe aviaire H10N3, une pathologie frappant d’ordinaire les oiseaux, mais les autorités assurent que le risque d’une épidémie est « extrêmement faible ».

Le patient de 41 ans, originaire de la ville de Zhenjiang (est), a été hospitalisé le 28 avril pour une fièvre. Les médecins ont conclu un mois plus tard qu’il était atteint de la maladie, a indiqué le ministère de la Santé.

« Le risque de diffusion à grande échelle (chez les humains) est extrêmement faible », a-t-il souligné dans un communiqué, précisant que le malade pourrait a priori bientôt sortir de l’hôpital.

Les autorités sanitaires provinciales du Jiangsu ont testé l’ensemble des cas contacts et n’ont décelé aucune personne atteinte du virus pour l’instant. Aucune précision n’a été fournie sur les circonstances de sa contamination.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct