lesoirimmo

Accusations d’agressions sexuelles: pourquoi Zemmour n’est pas lâché par ses patrons

Accusations d’agressions sexuelles: pourquoi Zemmour n’est pas lâché par ses patrons
BelgaImage

Les propos de Zemmour se durcissent d’année en année et rien ne change dans les rédactions qui l’embauchent. » C’était en septembre 2019, au lendemain du violent discours du polémiste à la « Convention de la droite   » organisée par des proches de l’ex-députée du Rassemblement national Marion Maréchal. Au Soir, ce journaliste du Figaro (qui n’y travaille plus aujourd’hui) détaillait le malaise qui flottait sur une partie de la rédaction du quotidien français conservateur, choquée et embarrassée de la énième sortie raciste du polémiste contributeur régulier du Figaro depuis 2010 qui lui a valu une condamnation pour injure et provocation à la haine assortie d’une amende de 10.000 euros. Le quotidien ne suspendra pas son chroniqueur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct