Denis Robert sur le procès Luxleaks: «On se laisse faire, c’est insupportable»

Denis Robert © Reuters
Denis Robert © Reuters

Le lanceur d’alerte Antoine Deltour, jeune trentenaire dont le procès s’ouvre ce mardi au Grand-Duché de Luxembourg, est poursuivi aux côtés d’Edouard Perrin et Raphaël Halet pour avoir fourni à la presse 22.000 pages de documents révélant des accords entre le fisc luxembourgeois et des multinationales sous le nom d’affaire Luxleaks.

Il dit avoir agi en tant que «  citoyen  » mais encourt une peine de 10 ans de prison et une amende de plus d’un million d’euros.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct