lesoirimmo

Et la vie continue avec Abbas Kiarostami, à Paris et grâce à LaCinetek

«Kiarostami était un artiste total», confie Massoumeh Lahidji, commissaire de l’exposition.
«Kiarostami était un artiste total», confie Massoumeh Lahidji, commissaire de l’exposition. - D.R.

A quoi ressemble la liberté faite art ? La réponse à cette question se trouve dans les films du maître iranien Abbas Kiarostami, peintre de formation, amené au cinéma par le graphisme. Dans ses poèmes et ses photographies. Quand je n’ai rien dans la poche / J’ai la poésie. Quand je n’ai rien dans le frigo / J’ai la poésie. Quand je n’ai rien dans le cœur / Je n’ai rien  », écrivait-il. En son temps, Jean-Luc Godard, devant qui peu de cinéastes contemporains trouvent grâce, avait dit : « 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct