lesoirimmo

Pollution: les granulés de plastique, poison océanique

Le porte-conteneurs battant pavillon singapourien, dévasté par le feu, a fini par sombrer à une dizaine de milles (18 km) du littoral sri lankais.
Le porte-conteneurs battant pavillon singapourien, dévasté par le feu, a fini par sombrer à une dizaine de milles (18 km) du littoral sri lankais. - AFP

Une voie d’eau aura finalement eu raison du MV X-Press Pearl, le porte-conteneurs battant pavillon singapourien, dévasté par le feu au large du Sri Lanka. Les opérations de remorquage visant à éloigner le navire de la côte afin d’éviter le pire de la pollution ont été interrompues. Le géant de 186 mètres a fini par toucher le fond à une dizaine de milles (18 km) du littoral. La poupe du navire repose à 21 mètres de profondeur, la proue est toujours partiellement hors de l’eau. Pour la présidente de l’Autorité sri-lankaise de protection de l’environnement marin, Dharshani Lahandapura, l’accident cause l’une des pires catastrophes environnementales de l’histoire du pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct