lesoirimmo

Chute d’un téléphérique à Stresa, anatomie d’une tragédie: du déjà-vu en Italie

Chute d’un téléphérique à Stresa, anatomie d’une tragédie: du déjà-vu en Italie
Soccorso Alpino/Zuma Press

A Stresa, dans le Piémont, au nord de l’Italie, Gabriele Tadini, un mécanicien de 64 ans proche de la retraite, s’asseyait chaque jour sur une chaise entre les deux tronçons du parcours du téléphérique reliant, à 1.490 mètres d’altitude, le lac Majeur au mont préalpin Mottarone. Il veillait au bon fonctionnement de cette installation fermée jusqu’au 26 avril en raison de la pandémie de coronavirus. Depuis plusieurs jours, il était conscient de la présence d’un vice de fonctionnement. Une fuite d’huile et un bruit étrange activaient par erreur le freinage d’urgence. Une réaction automatique qui n’avait rien d’inquiétant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct