lesoirimmo

«How will we live together?»: à Venise, une exploration du futur de notre vivre ensemble

A l’Arsenal, plusieurs constructions impressionnantes pour repenser les bases de la vie en commun.
A l’Arsenal, plusieurs constructions impressionnantes pour repenser les bases de la vie en commun. - D.R.

D’abord, il y a eu la demande d’accréditation : nom, prénom, nom du média… Et tout à la fin, une case pour les résultats d’un test covid négatif réalisé 48 h avant l’arrivée à la Biennale. Sans cette pièce jointe, impossible d’envoyer le formulaire et donc de recevoir son invitation. Bienvenue en 2021.

Une fois sur place, on est frappé par le calme. Peu de gens dans les rues, quasiment pas de bateaux sur la lagune. Venise n’a jamais été aussi paisible. À l’Arsenal, aucune file. Mais des contrôles : invitation, carte d’identité et… prise de température. On peut ensuite pénétrer dans le Saint des Saints… pour autant que le feu soit vert. Car désormais, des systèmes de comptage du public permettent de réguler le nombre de visiteurs dans les principaux espaces.

« Comment vivrons-nous ensemble ? » s’interroge cette 17e Biennale d’architecture. Et ce qui n’était qu’une question théorique devient, par le biais de la pandémie, éminemment pratique

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct