lesoirimmo

Port de signes convictionnels: Rudi Vervoort temporise, DéFI menace de claquer la porte du gouvernement

Port de signes convictionnels: Rudi Vervoort temporise, DéFI menace de claquer la porte du gouvernement
Photo News

Officiellement, le point n’est pas à l’ordre du jour du gouvernement bruxellois ; en pratique, ce sera sans doute celui qui sera le plus (longuement) débattu ce jeudi matin : la Stib va-t-elle faire appel de la décision du tribunal du travail la condamnant pour discrimination à l’embauche ? Pour rappel, le comité de gestion de la Société de transports a décidé que non, seul l’exécutif régional peut encore, dans les vingt jours, inverser cette décision…

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) était l’invité de la Première ce jeudi matin et fait le point. Il se serait volontiers passé d’hériter de ce cadeau empoisonné, sa majorité étant nettement divisée sur le sujet. « Je pense qu’on doit d’abord considérer que si cette question n’a pas été dans l’accord de majorité ce n’est pas par distraction, il faut le rappeler à ceux qui voudraient que le gouvernement se positionne », pointe-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct