lesoirimmo

Anne Parillaud au «Soir»: «Je n’ai pas peur d’aller vers l’obscur»

«C’est important qu’on soulève les tabous, qu’on libère la parole, que des gens puissent s’identifier, ne se disent pas : je suis toute seule.»
«C’est important qu’on soulève les tabous, qu’on libère la parole, que des gens puissent s’identifier, ne se disent pas : je suis toute seule.» - Sylvie Lancrenon.

entretien

Un carambolage de cœurs. Une sauvagerie. C’est ça, une sauvagerie qui assassine à l’intérieur. Une animalité monstrueuse qui n’aurait jamais dû advenir. » Ce sont les premiers mots du roman. Et l’on comprend déjà qu’Adélie est happée, prise au piège. Un dîner chez des amis. Son regard rencontre celui de Samuel, et vlan, tout le reste s’écroule, la terre est à eux seuls.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct