lesoirimmo

«Mission divine»: Sylvia Sa Majesté et le roi d’Australie

Stéphane Durand-Souffland.
Stéphane Durand-Souffland. - Stéphane Remaël

Stéphane Durand-Souffland est chroniqueur judiciaire et ne cherche pas à le cacher dans son roman Mission divine. D’une part, il s’inspire d’un fait-divers dont il a suivi les procès : le meurtre d’un enfant, Valentin, par Stéphane Moiteret, qu’il qualifie de déséquilibré, et la condamnation de celui-ci ainsi que, à une peine plus légère, de sa compagne – il conserve le prénom de la victime et une bonne part de la manière dont le couple fonctionne. D’autre part, la deuxième moitié du livre environ est consacrée au traitement que la justice réserve aux inculpés : c’est un roman de prétoire, comme la littérature française en offre quelques exemples, et les romanciers d’outre-Atlantique, beaucoup.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct