lesoirimmo

Chronique «Vous avez de ces mots»: Ô {taon}, suspends ton vol!

Chronique «Vous avez de ces mots»: Ô {taon}, suspends ton vol!

Voilà quelques mois déjà que cette chronique n’a plus attiré votre attention sur les curiosités de la prononciation du français. Aujourd’hui, c’est au tour de la graphie -aon de révéler certains de ses secrets, enfouis sous les sédiments de l’histoire agitée de notre langue. À ma connaissance, ce trigramme – osons le mot ! – ne s’observe qu’en finale de mot, non à l’initiale ou à l’intérieur (sauf dans certains dérivés).

Librement inspiré par l’une des questions qu’Aurore Ponsonnet pose aux twittos qui suivent ses pétillantes considérations sur les méandres du français, je vous invite à prononcer la phrase : le ton de tant de taons. Passons maintenant au corrigé…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct