lesoirimmo

Les Racines élémentaires de Typh Barrow: «La musique a très vite été pour moi une manière saine d’exprimer mes côtés sombres»

«Quand j’ai commencé ce métier, c’était dans le but d’être validée, de me sentir aimée et reconnue. Et puis tu te rends compte que tu fais fausse route.»
«Quand j’ai commencé ce métier, c’était dans le but d’être validée, de me sentir aimée et reconnue. Et puis tu te rends compte que tu fais fausse route.» - Mathieu Golinvaux.

entretien

Se raconter. Accepter d’entrouvrir un peu la chambre de ses secrets. Dire son histoire. Ce n’était pas évident, sur papier, pour Typh Barrow, qui sur la pointe des pieds, avec sincérité et prudence, nous invite à mieux la connaître.

Je ne serais pas devenue ce que je suis si…

Si je n’avais pas eu des parents merveilleux. Ça, c’est la réponse classique. La réponse moins classique serait : je ne serais pas devenue qui je suis si je n’avais pas eu cette voix fêlée et si je n’avais pas accepté mes failles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct