lesoirimmo

Turner Cody Friends in high places

<span>Turner Cody</span> Friends in high places

Attention, disque addictif ! À l’origine, une envie, que Turner Cody résume comme suit : « Hank Williams meets Serge Gainsbourg. » Entendez par-là que l’americana s’y mélange à une certaine sensibilité européenne, un truc assez inédit dans sa discographie. Pas question pourtant de s’en tenir à une recette, au fil de ces refrains qui restent dans l’oreille (« Yesterday’s gone up in smoke, tomorrow’s hard to find », dans « Boozing and losing »). Ainsi par exemple, sur « Mr. Wrong » planent les ombres d’un Leonard Cohen et d’un Calexico sans mariachis. Les sensibles à la nostalgie y trouveront aussi leur compte, quitte à verser une larme (en écoutant « Drink a toast in heaven ») : l’illusion d’un passé plus simple face à un futur incertain est un thème récurrent des chansons de notre auteur !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct