lesoirimmo

Universités: la justice ouvre une brèche pour de nombreux étudiants

La Cour constitutionnelle vient d’ouvrir une brèche pour des dizaines d’étudiants en médecine vétérinaire.
La Cour constitutionnelle vient d’ouvrir une brèche pour des dizaines d’étudiants en médecine vétérinaire. - Photo News.

C’est une affaire abracadabrantesque… comme seuls les concours et autres examens d’entrée sont capables d’en produire en Communauté française. Le dernier dossier du genre est relatif au concours de fin de première année en médecine vétérinaire. Pour mémoire, dans cette filière on s’inscrit librement – pas d’examen d’entrée comme en médecine humaine – mais l’accès à la seconde année est soumis, d’une part à la validation d’au moins 45 crédits sur 60, d’autre part au classement en ordre utile à un concours en fin de première. Actuellement seuls 250 étudiants peuvent, pour toute la Communauté française (à l’ULB, l’UCLouvain, l’Unamur et l’Uliège), accéder à la seconde année. L’objectif est de limiter strictement l’accès au master organisé par la seule faculté vétérinaire de l’Uliège, sachant que les infrastructures ne peuvent accueillir qu’un nombre déterminé d’étudiants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct