lesoirimmo

Suicide d’une fille de 14 ans après un viol: l’avocat d’un suspect conteste le viol collectif

Suicide d’une fille de 14 ans après un viol: l’avocat d’un suspect conteste le viol collectif

L’avocat de l’adolescent de 14 ans suspecté d’être impliqué dans le viol d’une jeune fille du même âge à Gand affirme qu’il n’était pas question d’un viol collectif et prétend donc que son client n’a rien fait. « Le parquet devrait communiquer sur ce qu’il s’est réellement passé. Il ne veut pas le faire et mon client et sa mère doivent dès lors faire face à des menaces », indique Me Marc Schollier. Outre cet adolescent, quatre autres jeunes sont suspectées d’avoir pris part au viol.

Les faits se sont déroulés le 15 mai dans le cimetière Westerbegraafplaats. La victime avait un rendez-vous avec un ami, mais quatre autres adolescents étaient également présents. Ils sont suspectés de l’avoir violée et d’avoir publié les images de leur crime sur les réseaux sociaux. La victime a vu les images. Elle s’est suicidée, quatre jours après les faits.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct