lesoirimmo

Mondiaux de judo: Jorre Verstraeten, léger mais costaud

Après avoir été au repos à l’Euro, Jorre Verstraeten a terriblement faim à la veille des Mondiaux de Budapest. @CARLOS FERREIRA/FFBJ.
Après avoir été au repos à l’Euro, Jorre Verstraeten a terriblement faim à la veille des Mondiaux de Budapest. @CARLOS FERREIRA/FFBJ.

Il admet qu’à la mi-avril, il a souffert quand il a dû rester à la maison et suivre l’Euro de Lisbonne à distance. « C’était difficile… », reconnaît-il. Organisé quinze jours à peine après sa première victoire en Grand Chelem, à Antalya, ce rendez-vous continental aurait pu, il est vrai, lui permettre, vu son état de forme, de gravir une ou deux marches sur le podium des moins de 60 kg après ses deux 3es places enregistrées en 2019, à Minsk, et en 2020, à Prague.

« Après coup, j’ai compris le raisonnement qu’il y avait derrière la décision des responsables techniques de la fédération de ne pas m’y envoyer », tempère-t-il. « Bien positionné au ranking, j’étais déjà assuré de ma place aux Jeux et cela m’a permis de faire un gros bloc d’entraînement à un moment important de la saison. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct