lesoirimmo

D’Anderlecht à Molenbeek, un trio gagnant

Ce décor digne d’un printemps japonais est l’oeuvre de Hans Op de Beeck dont le galeriste amstelodamois est venu s’installer dans son studio le temps d’un week-end.
Ce décor digne d’un printemps japonais est l’oeuvre de Hans Op de Beeck dont le galeriste amstelodamois est venu s’installer dans son studio le temps d’un week-end. - D.R.

On n’en compte que trois mais elles bien là : deux galeries à Anderlecht et une à Molenbeek. Loin des circuits habituels du centre-ville et d’Ixelles, ces lieux-là sont de vraies découvertes. L’un parce qu’il s’agit d’un atelier d’artistes. Les deux autres parce qu’ils ont ouvert leurs portes durant les mois de confinement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct