lesoirimmo

Le Comité de concertation prévoit un «frein d’urgence» face au risque de variants

Le Comité de concertation prévoit un «frein d’urgence» face au risque de variants

Les habitants de Belgique de retour d’une zone à haut risque, caractérisée par des variants préoccupants, devront respecter dix jours de quarantaine obligatoire, avec tests PCR aux jours 1 et 7, même pour les personnes vaccinées, a décidé vendredi le Comité de concertation.

Les non-résidents et les non-Belges qui voudraient venir en Belgique depuis ces zones seront interdits d’entrée, à l’exception des déplacements essentiels du personnel de transport et des diplomates, qui devront toutefois respecter une quarantaine de 10 jours avec tests PCR.

Ces précautions constituent un «frein d’urgence» face au risque de variants qui résisteraient à la vaccination, a indiqué le Premier ministre Alexander De Croo lors d’une conférence de presse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct