lesoirimmo

Ne tondez plus les hérissons, comptez-les

Les tondeuses robot ne sont pas la cause principale de mortalité des hérissons.
Les tondeuses robot ne sont pas la cause principale de mortalité des hérissons. - Reuters.

Dans les milieux naturalistes, on le sait depuis un moment : le hérisson souffre d’une profonde incompatibilité d’humeur avec la tondeuse robot. Tous les deux sortent de leur abri après la tombée de la nuit et en cas de rencontre, le mammifère sort perdant à tous les coups : écorché, éborgné, membres sectionnés ou profondément mutilé. Ces plaies se guérissent mal et sont souvent fatales à la bestiole. Blessée, celle-ci se cache et ne sort bien souvent de son repaire que lorsqu’il est trop tard. La majorité des hérissons transportés vers les Creaves (centre de revalidation des espèces animales vivant naturellement à l’état sauvage) ou le centre de soin de la Ligue de protection des oiseaux à Bruxelles doivent être euthanasiés. En 2020, on en a compté des centaines. La solution : se passer de tondeuse robot ou, à défaut, ne la faire fonctionner qu’entre 10 et 17 heures.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct