lesoirimmo

Premier consensus international important pour l’impôt minimum

Premier consensus international important pour l’impôt minimum

C’est une « saga aux multiples rebondissements » qui est en passe de connaître l’épilogue, avec le premier consensus entre pays du « G7 » (sept plus grandes puissances du monde) sur la réforme de la fiscalité internationale, samedi à Londres.

Il n’était pas attendu qu’ils soient précis sur le taux minimum pour la taxation des sociétés mais ils ont indiqué qu’il faudrait qu’il soit d’au moins 15 %. Le G20 prend le relais à Venise, début juillet.

Bien en amont des réunions, les Européens savaient que le G7 se devait de montrer la voie à leur niveau sans pour autant imposer un cadre trop contraignant aux négociations qui doivent se poursuivre entre les 139 pays membres du « Cadre inclusif » de l’OCDE. « Les vrais problèmes ne sont pas au sein du G7 », expliquait un fin connaisseur du dossier, alors qu’un autre estimait que sans accord entre ces pays-là, un accord mondial serait impossible.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct