lesoirimmo

Lettre de la City: Les «barbares» déferlent sur le royaume

Lettre de la City: Les «barbares» déferlent sur le royaume
Reuters

Les prédateurs de la pandémie… L’heure est grave pour l’emploi, les retraites et le contribuable » : le cri de ralliement s’étale en gros caractères noirs à la Une du Daily Mail. Le tabloïd dénonce les agissements de bandits de grands chemins qui ont jeté leur dévolu sur de vénérables enseignes d’Outre-Manche depuis le début de la crise du covid. Il s’agit de firmes de private equity (capital-investissement) qui, à lire le quotidien populaire conservateur, sont responsables, entre autres, de la crise des maisons de retraite, du pillage de l'’industrie de la défense et même de la flambée des honoraires des vétérinaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct