lesoirimmo

Le patron du football brésilien mis à pied après des accusations de harcèlement sexuel

AFP
AFP

Le président de la Confédération brésilienne de football (CBF), Rogerio Caboclo, a été mis à pied pour trente jours après une plainte pour harcèlement sexuel et moral déposée par une employée de la CBF, a annoncé l’institution dimanche.

« La CBF informe qu’elle a reçu ce dimanche après-midi la décision de la Commission d’éthique du football brésilien suspendant temporairement (pour une période initiale de 30 jours) le président Rogerio Caboclo de l’exercice de ses fonctions », a indiqué l’entité dans un communiqué.

Caboclo, 48 ans, a été dénoncé vendredi à la Commission d’éthique par une employée de la CBF, dont l’identité n’a pas été divulguée, qui l’a accusé de plusieurs épisodes de harcèlement sexuel et moral au cours des derniers mois, selon Globo Esporte. Le président défend son innocence.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct