lesoirimmo

Le PS veut une «interdiction proportionnée» des signes convictionnels pour les agents du service public

Le PS veut une «interdiction proportionnée» des signes convictionnels pour les agents du service public
Belga

La société de transport public a été condamnée pour discrimination à l’embauche à la suite de la plainte d’une femme voilée, et la question d’un éventuel appel de cette décision fait actuellement débat en Région bruxelloise (et au-delà). Ce lundi, le PS a partagé sa position sur la question du port des signes convictionnels par les agents du secteur public.

La position du parti est claire. « Le PS continuera à défendre le principe de la neutralité de l’État pour lequel il a toujours combattu. Dans la fonction publique, la neutralité de l’État est indispensable pour garantir que chacun soit traité de manière neutre et impartiale. Des restrictions à la liberté religieuse des agents sont donc légitimes quand elles visent ce but. »

Si une législation « claire et de portée générale » doit être adoptée, le parti refuse néanmoins que le débat soit « instrumentalisé ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct