lesoirimmo

Evenepoel de retour en terrain conquis au Baloise Belgium Tour

Belga
Belga

Le dossard numéro un du Tour de Belgique (Baloise Belgium Tour pour en respecter l’appellation sponsorisée) ne sera pas attribué par défaut, comme ce fut le cas dans de nombreuses courses depuis le début de la saison en l’absence du vainqueur sortant. Mais c’est un hasard -et il fait furieusement bien les choses- pour les contagieux à la « Remcomania », qui peuvent de surcroît ressortir, choisir leurs terrasses et vaquer, masqués, à leur mission de supporter.

Un hasard dans le remodelage d’un calendrier sous-estimé par une équipe Deceuninck qui a eu l’intelligence de ne pas se braquer sur un programme figé. La présence d’Evenepoel au départ de Beveren (pays de Waes) ce mercredi témoigne ainsi d’un besoin de compétition qui a manqué au jeune champion à certains moments stratégiques du Giro. Duquel il ne faut retenir que le meilleur dans le chef du Brabançon exposé d’entrée à un chrono très réussi puis à des étapes de moyenne montagne où la conquête potentielle d’un maillot rose lui tendait les bras.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct