lesoirimmo

Le pianiste de jazz Vijay Iyer publie un formidable album

Le pianiste de jazz Vijay Iyer publie un formidable album

Des dix pistes de ce formidable album, seules deux ne sont pas de la plume de Vijay Iyer, ce sont des reprises fameusement retravaillées de « Night and Day » de Cole Porter et de « Drummer’s Song » de Geri Allen. Les huit morceaux composés par le pianiste américain l’ont été au cours des vingt dernières années. Mais ils restent d’une intense actualité. « Children of Flint », qui inaugure l’album, enregistré en novembre 2019, parle de la crise humanitaire déclenchée par un approvisionnement en eau contaminée à Flint, Michigan. Et « Combat Breathing », écrit il y a sept ans, préfigurait déjà Black Lives Matter. Ces temps sont en effet « uneasy », inconfortables, flous, changeants. Et ce n’est pas la pandémie qui l’infirmera.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct