lesoirimmo

Le secteur non marchand va camper 24 heures devant le cabinet du ministre Gatz

L'action "24 heures pour le secteur non marchand", c'est un peu la tentative du désespoir après une année riche en actions et mobilisations, où les syndicats ont plaidé pour une réelle revalorisation du secteur non marchand. Les syndicats avaient déjà rencontré les ministres compétents, le 20 mai dernier, mais leurs espoirs ont été douchés par des réponses jugées peu ambitieuses de la part des politiques. C'est pourquoi les représentants du personnel remettent le couvert et se mobilisent à nouveau.

"En Flandre, en Wallonie et dans le secteur non marchand au niveau fédéral, les partenaires sociaux et les gouvernements respectifs sont parvenus à conclure des accords historiques. Des budgets ont été prévus pour réaliser d'importants investissements, notamment pour le personnel. Mais le gouvernement bruxellois lui ne fait rien, reléguant le personnel à une place de seconde zone", estiment les syndicats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct