lesoirimmo

Australie: le Premier ministre appelle à une réforme des règles de l'OMC avant le G7

Les tensions commerciales entre Pékin et Canberra ne cessant de croître depuis 2018, M. Morrison devrait souligner que les accords commerciaux internationaux sont mis à "rude épreuve".

"La manière la plus pratique de s'attaquer à la coercition économique est la restauration d'un système contraignant de règlement des différends au sein de l'OMC", selon son discours dont l'AFP a obtenu une copie.

"Lorsque une attitude coercitive n'a aucune conséquence, cela incite peu à la retenue", devrait souligner M. Morrison lors de son allocution devant le groupe de réflexion Perth USAsia Centre.

Ces derniers mois, la Chine, premier partenaire commercial de l'Australie, a imposé de sévères sanctions à l'encontre de l'immense île-continent. 

Pékin a pris des mesures de rétorsion économique à l'encontre d'une dizaine de produits australiens, notamment l'orge, le charbon, le boeuf et le vin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct