lesoirimmo

Procès Arco - Peu de coopérateurs présents au premier jour du procès

Le cabinet Deminor représente près de 2.200 coopérants et réclame 9,2 millions d'euros d'indemnités. La procédure vise Arco en tant qu'émetteur des parts sociales coopératives, mais aussi Belfius -la banque publique née des décombres de Dexia- et l'État belge. L'ancienne CEO d'Arco Francine Swiggers, l'un des trois liquidateurs du groupe Arco, est également visée.

Selon Deminor, les coopérants ont été lésés lorsqu'ils ont acheté des actions. Bon nombre d'entre eux pensaient innocemment avoir placé cet argent dans Arco, l'ancien bras financier du Mouvement ouvrier chrétien. Mais le placement s'est avéré plus risqué que prévu puisque leurs économies étaient en fait placées dans Dexia, l'un des principaux actionnaires d'Arco. Quand la banque a fait faillite, les coopérants ont perdu leur mise.

La parole sera aux parties requérantes mercredi, à savoir Deminor et le groupe ArcoClaim qui représente également des coopérateurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct