lesoirimmo

Johnny Hallyday, les secrets de fabrication d’une sacrée carrière posthume

Johnny Hallyday à Bercy en 2003.
Johnny Hallyday à Bercy en 2003. - Bertrand Guay/AFP

reportage

Quand le noir se fait dans le Grand Rex, la clameur monte. « Johnny ! Johnny ! », scandent les 250 spectateurs. L’ambiance ce 1er juin à l’avant-première du concert filmé de Bercy en 2003 est foncièrement sympathique, mais un peu électrique aussi. Quand l’idole apparaît, les fans bondissent de leur siège, le poing levé. Comme autrefois. « Quand tes cheveux s’étalent / Comme un soleil d’été… » C’est parti pour deux heures de folie. Le Grand Rex reprend en chœur chaque refrain. Poignets croisés sur « Gabrielle », « Pas moi ! Pas moi ! », asséné sur « Fils de personne »… Les rituels sont suivis à la lettre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct