lesoirimmo

Comment se prévenir de l’encéphalite à tiques, une maladie qui se répand en Europe

Comment se prévenir de l’encéphalite à tiques, une maladie qui se répand en Europe

Selon l’Organisation mondiale de la santé, entre 5.000 et 12.000 personnes sont touchées chaque année par la TBE (Tick-Borne Encephalitis) ou l’encéphalite à tiques. Un virus qui peut entraîner des symptômes grippaux, voire des troubles neurologiques graves et persistants.

Si beaucoup de Belges connaissent la maladie de Lyme, transmise par la tique, peu connaissent pourtant les autres pathologies qu’ils peuvent encourir en cas de morsure. Parmi celles-ci, on retrouve l’encéphalite à tique (ou la TBE), un flavivirus, de la famille de la fièvre jaune. Le seul vecteur commun entre ces deux maladies : l’arachnide transmetteur. Dans le cas de la maladie de Lyme, la bête injecte une bactérie dans le sang durant son alimentation dans les 12 à 24 heures. Dans celui de la TBE, elle transmet directement un virus via sa salive. Dans les zones à risque, même si le phénomène est moins fréquent, les personnes peuvent également être infectées via du lait non pasteurisé, provenant d’une chèvre contaminée par exemple.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct