lesoirimmo

20.000 fans sur Facebook pour «Il fera beau demain»… soit deux fois plus que de membres CDH

Professeur de philosophie politique et collaborateur du parti, Laurent de Briey pilote «Il fera beau demain».
Professeur de philosophie politique et collaborateur du parti, Laurent de Briey pilote «Il fera beau demain». - Mathieu Golinvaux.

Lancé en janvier 2019, le processus « Il fera beau demain » (IFBD) a pris un coup d’arrêt en raison du covid. Le confinement a eu raison des rencontres physiques, au profit de consultations virtuelles, et le travail de terrain a été reporté. Résultat : « On aura un congrès le 12 septembre, qui fera un état des lieux des acquis, donnera déjà un ADN et ouvrira la campagne participative en présentiel », précise Laurent de Briey, pilote du processus IFBD. « Et en janvier 2022, une convention finale adoptera le manifeste et lancera le nouveau mouvement. » Entre les deux : « trois mois de campagne ‘’Parlons (en) vrai’’, durant laquelle on ira à la rencontre des citoyens (marchés, porte-à-porte…) afin de connaître leurs attentes pour le monde d’après. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct