lesoirimmo

Un coopérateur de NewB: «La transparence, c’est essentiel. Quand je pose une question, on me répond»

Jean-François Gomez Garcia, coopérateur de la première heure.
Jean-François Gomez Garcia, coopérateur de la première heure. - D.R.

Il fait partie des pionniers. En 2013, quand une toute jeune coopérative bruxelloise fait appel au grand public belge pour amorcer un lointain projet, qui promet « plus de transparence, plus de local, plus de durabilité dans le monde bancaire », Jean-François Gomez Garcia achète sans hésiter une part à 20 euros pour chaque membre de sa famille. « J’avais vécu difficilement la transformation de ma banque, la CGER. En 2008, ça a été la prise de conscience : je ne comprenais rien à la finance. Je suis passé chez Crelan, mais bien que ce soit une coopérative, je ne suis pas convaincu qu’ils soient si différents », explique ce kinésithérapeute wallon de 63 ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct