lesoirimmo

Verplaetse, reviens?

Fons Verplaetse (à droite sur la photo) imprima sa marque sur le pays d’abord comme chef de cabinet du Premier ministre Wilfried Martens.
Fons Verplaetse (à droite sur la photo) imprima sa marque sur le pays d’abord comme chef de cabinet du Premier ministre Wilfried Martens. - dominique duchesnes.

J’attends des politiques qu’ils soient visionnaires. Qu’ils montrent du courage politique. Aujourd’hui, c’est l’inverse qui se produit. Pour éviter une crise politique, on est prêt à distribuer l’argent qui n’est pas là. Ma génération – les gens qui ont 20, 30 et 40 ans –, devra travailler dur pour cela, sans s’en trouver mieux. Tous ceux qui sont impliqués dans cet accord sont remerciés de ne pas penser à nous. » Celui qui signe ces mots rageurs, c’est Stijn Baert l’économiste du travail de l’UGent, dans une carte blanche intitulée « Merci de taxer encore plus ma génération », parue mercredi dans De Tijd et précédée d’un passage à la sulfateuse, à De Afspraak sur la VRT.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct