lesoirimmo

Nicaragua: le mode d’emploi de Daniel Ortega pour être sûr de gagner les élections

Cristiana Chamorro, dont la mère avait battu Ortega en 1990: une figure inspirante capable de rassembler sur son nom de nombreux opposants.
Cristiana Chamorro, dont la mère avait battu Ortega en 1990: une figure inspirante capable de rassembler sur son nom de nombreux opposants. - AFP.

Comment gagner une élection à coup sûr ? Le président du Nicaragua, Daniel Ortega, pourrait rédiger un guide pratique sur ce thème.

Cet ancien héros de la révolution sandiniste va en effet briguer en novembre un quatrième mandat consécutif. Mais sa popularité est en chute libre ; en 2018, un mouvement de protestation sans précédent avait bruyamment remis en question son autoritarisme croissant. La répression, féroce, fit 300 morts. Sous la pression internationale, il accepta un dialogue avec l’opposition et promit de dépolitiser le système électoral. Avant de se raviser.

En décembre 2020, l’Assemblée nationale, dominée par son parti, le FSLN, a donc adopté une loi qui empêche ceux que le pouvoir considère comme « traîtres à la patrie » de se présenter à des élections. Et il y a un mois, il n’a nommé au Conseil suprême électoral que des personnalités qui lui sont acquises.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct