lesoirimmo

Coronavirus: la majorité médicale, un concept sans existence juridique

Coronavirus: la majorité médicale, un concept sans existence juridique
Reuters.

La communication de la conférence interministérielle santé ce samedi au sujet du feu vert à la vaccination des 16-17 ans a fait sursauter plus d’un juriste. Il y est question d’une « majorité médicale » qui implique que « le consentement des parents n’est pas nécessaire ». On connaissait déjà la majorité sexuelle (16 ans) et la majorité civile (18 ans) mais la majorité médicale… « C’est encore une création juridique ex-nihilo de ce gouvernement. Aucun texte de loi ne parle de cela », s’étrangle un observateur. « On impose un nouveau concept dans l’esprit des gens qui est d’autant plus facile à faire passer qu’il est aligné sur l’âge de la majorité sexuelle et on crée un précédent juridique ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct